Cultivons la qualité de l’air

Moins d'ammoniac et de méthane provenant de l'agriculture participera à une meilleur santé de la population et les animaux. Effectivement, la pollution de l’air peut être limitée par la réduction des émissions d’ammoniac et méthane car ils vont, respectivement, formé des particules fines et de l’ozone dans l’atmosphère. Les écosystèmes en profiteront aussi via une limitation de l'eutrophisation et l'acidification et aussi de la destruction des végétaux par l’ozone.

L'agriculture durable développe des solutions pour une alimentation saine, un air pur et la protection de nos écosystèmes. Dans le cadre du projet Agricult’Air (Clean Air Farming), nous promouvons la connaissance et l'utilisation de techniques visant à réduire les émissions d'ammoniac et de méthane ainsi que l'appréciation et valorisation des produits des exploitations moins éméttrices. La viande et les produits laitiers en particulier sont encore trop souvent gaspillés, une meilleure consommation de la production  a un fort potentiel de réduction des émissions. Pour en savoir plus sur le contenu du projet, cliquez ici.

Lire Ici!

Un air de campagne

Respirer un air pur est vital. Pourtant, notre air est pollué et l'espace rural, même lorsqu'il semble préservé, est lui aussi exposé à la pollution atmosphérique. Le secteur agricole a sa part de responsabilité. Mais des solutions existent pour limiter la pollution de l'air en zone rurale. Contre un cocktail de pollutions, déployons un cocktail de solutions.
Pour en savoir plus: www.fne.asso.fr

Mesures techniques

Qu'il s'agisse du stockage de lisier, de l'alimentation en phase des porcs, de l'incorporation rapide de fumier ou d'engrais - la liste des possibilités techniques et organisationnelles pour éviter les pertes en ammoniac est longue.

Politiques

Les politiques peuvent fixer des limites et des incitations économiques pour protéger l'environnement et la santé.


 

Informations générales

 

 

Navigation