Réduire les déchets alimentaires pour le climat et la qualité de l'air

En Europe, 89 milliards de kilos de nourriture sont perdus chaque année. Ce gaspillage alimentaire va de pair avec une consommation inutile de ressources. Par exemple, plus de 15 milliards de kilos d'azote sont utilisés inutilement comme engrais. Les émissions nocives d'ammoniac libérées par l'utilisation de ces engrais azotés pourraient tout simplement être évitées si l'on jetait moins de nourriture. Le gaspillage alimentaire est un défi logistique, écologique et éthique. La contribution au dérèglementclimatique est des plus impressionnantes : si les déchets alimentaires étaient un pays, il serait le troisième plus grand émetteur de gaz à effet de serre impactant le climat. Ainsi, l'empreinte écologique des déchets alimentaires dépend de ce que nous jetons. La production d'aliments pour animaux produit un niveau d'émissions particulièrement élevé. Cependant, l'équivalent de 230 000 têtes de bétail se retrouvent chaque année à la poubelle en Allemagne, sans avoir été consommées.

Au sein de l’Union Européenne, tous les États membres se sont fixés pour objectif de réduire de moitié les déchets alimentaires d'ici 2030. Pour atteindre cet objectif, différentes actions sont nécessaires. Les consommateurs peuvent contribuer à une réduction considérable des émissions d'ammoniac et de méthane provenant de l'agriculture en jetant simplement moins de nourriture. Des activités contribuant à une plus grande sensibilisation à ce sujet sont donc nécessaires. Les pertes de nourriture se produisent également dans le commerce et l'industrie alimentaire, même si les quantités sont moindres. Néanmoins, il reste encore beaucoup à faire dans ces domaines, car le potentiel d'évitement est très élevé.

Le projet se concentre sur différentes activités pour aborder les principaux domaines où des émissions inutiles d'ammoniac et de méthane pourraient être évitées. Des supports d'information aident les citoyens à consommer les aliments de manière plus consciente et moins polluante. En levant les obstacles juridiques aux dons de nourriture, il est possible d'éviter les pertes de nourriture au niveau du commerce et de l'industrie alimentaires. En même temps, les demandes politiques seront développées et les responsabilités des différents acteurs seront rendues visibles afin de pousser efficacement à une réduction de moitié des denrées alimentaires.

Événements

Un discours d'expert : Faits et mythes éclaircis - Cadre juridique pour la distribution de denrées alimentaires
Organisé par le DUH à Berlin le 19 février 2020

Atelier : Déchets alimentaires et impacts
Atelier DUH pour les étudiants de l'université de sciences appliquées de Krefeld, le 8 janvier 2020

Atelier : Déchets alimentaires et crise climatique
Atelier DUH à l'académie de partage des aliments du 8 au 10 novembre 2019

Un discours d'expert: Comment réduire efficacement le gaspillage alimentaire?
Table ronde sur le festival du partage de la nourriture à Berlin du 16 au 18 août 2019

Faits et documents

coming soon...

 

 

Pétitions en ligne

Jeûne sur le gaspillage de nourriture 2019: pas de nourriture dans les poubelles !

Première pétition et action contre le gaspillage alimentaire (octobre 2018 - avril 2019)

 

Rejoignez le jeûne contre les déchets alimentaires en 2019. En Allemagne, les ménages privés jettent chaque année environ 230 000 bovins sous forme de saucisses et de produits à base de viande. Avec le réalisateur du film "Taste the Waste" Valentin Thurn et foodsharing, nous nous opposons à ce gaspillage stupide et appelons notre ministre de l'alimentation Julia Klöckner à s'engager enfin politiquement contre le gaspillage alimentaire.

Lien vers la pétition (en GER), au total 55.000 signatures

 

 

 

 

Il doit être plus facile d'économiser de la nourriture: Sécurité juridique pour les dons de nourriture !

Deuxième pétition contre le gaspillage alimentaire (avril - septembre 2020)

 

Il est irresponsable de jeter de bons aliments comestibles en raison d'incertitudes juridiques et d'un manque de volonté politique : Madame Klöckner, nous vous demandons d'agir maintenant et de plaider immédiatement pour la sécurité juridique des dons de nourriture !

Lien vers la pétition (en GER)

29 septembre 2020, première Journée internationale de sensibilisation aux pertes et au gaspillage alimentaires : remise de plus de 94 000 signatures à la ministre de l'Alimentation Julia Klöckner

 

Navigation